Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L' Autre FIGARO

L' Autre FIGARO

Site web d'informations générales, d'analyses et d'investigations. Annonces & Publicités Contacts : +(229) 95961015/ 62235103/ 91151516


Dogbo : Les incongruités du rapport d’audit contre Vincent Acakpo

Publié par Aristide Fassinou Hounkpevi sur 24 Mai 2022, 11:41am

L’ancien maire de la Commune de Dogbo, Vincent Codjo Acakpo a battu en brèche la kyrielle d’accusations fébriles de détournement et de mauvaise gestion des ressources de la commune tissées sur fond d’un rapport d‘audit fantoche et truffés et d’inepties. C’est à la faveur de son passage sur l’émission Débat de la semaine de Radio Lokossa ce dimanche 22 Mai 2022. L’invité de Wilfrid Senou a détricoté le rapport d’audit avant s’interroger sur le professionnalisme du cabinet recruté pour ternir sa réputation.

L’émission Débat de la semaine a reçu l’ancien maire de Dogbo et membre fondateur du parti Bloc Républicain, Vincent Codjo Acakpo. Le doyen des conseillers communaux de Dogbo s’est prononcé sur la gouvernance locale de Dogbo, la tournée d’explication des membres du gouvernement sur la cherté de la vie, les législatives de 2023 avant de mettre un point d’honneur sur sa défense dans l’affaire détournement qui accable sa gestion depuis la publication d’un rapport d’audit sur sa gestion à la tête de la commune.

Sur la gouvernance actuelle de Dogbo, Vincent Acakpo s’est montré circonspect dans les critiques à l’égard de son successeur. Pour lui, aucune œuvre humaine n’est parfaite. C’est pourquoi le maire Magloire Agossou doit mieux faire chaque jour pour le bonheur des populations. Toutefois il laissé échapper que la majorité actuelle au sein du conseil communal n’aide pas le maire à relever le défi d’une gestion saine et profitable pour les administrés. S’il a tout le temps martelé que le maire Magloire Agossou n’est pas « mauvais », Vincent Acakpo a également martelé qu’il se doit d’être l’écoute de tous les conseillers afin de tirer le bon grain de l’ivraie.

« La gangrène de Dogbo, ce n’est pas Magloire Agossou mais son entourage » s’est désolé l’ex maire Acakpo.

Il n’a pas occulté la polémique autour de la spoliation des femmes du marché de Dogbo par une structure autorisée par l’exécutif communal. Il invite expressément le maire Agossou à s’expliquer aux conseillers.

Un rapport d’audit truffé d’incongruités

Le maire Vincent Acakpo a apporté sa part de vérité dans l’affaire qu’on qualifie de détournement lors de son mandat à la tête de la commune. Dans un langage clair et terre-à-terre le maire Acakpo a démonté pièce par pièce les conclusions du rapport qui tente de peindre en noir sa gestion pourtant citée en exemple à travers le Bénin. Pour l’invité de Wilfrid Senou, l’ex maire, Vincent Codjo Acakpo, ce rapport n’est rien qu’une honteuse manipulation pour saper ses efforts à la tête de la commune. De l’affaire des conventions signées à blanc aux frais de compteurs électriques de Dévé en passant par le non-respect des procédures dans la réalisations de certains ouvrages, les élucubrations du rapports ne sont pas assez solides pour ébranler la mastodonte Vincent Acakpo. Et d’abord, ce que rapproche l’audit est sur la forme de sa gestion. Pris par l’urgence des besoins des populations, le maire Vincent Acakpo avait fait l’option de la mise en place d’un comité pour réaliser certains ouvrages en mode Régie dont la voie de Doukandji, la maison des jeunes et la mairie pour ne citer que ceux-là. Si ces ouvrages ne souffrent d’aucunes malfaçons l’audit s’est intéressé à la non régularisation de la procédure pour incriminer le maire d’alors. Ce que déplore Vincent Acakpo. « je n’ai pas été écouté par les auditeurs… » s’est désolé Acakpo. Parlant des frais détournés, Vincent Acakpo parle des mandats non régularisés. Mais il va justifier ce fait par le blocage de sa gestion érigé par l’ancien receveur. En clair, Vincent Acakpo n’a pas empoché les sous. C’est une question procédurale donc.

Sur la question des attestations et conventions à blanc, les frais de réalisations des modules de classe et des compteurs de Dévé, l’ancien maire a montré que les auditeurs ne sont pas bien renseignés sur les pratiques de gouvernance et les règles de marché publics en vigueur en république du Bénin.

Selon Acakpo, ce n’est pas parce que un entrepreneur a réalisé un module de classe à 16 Millions qu’un autre doit le faire au même montant. Le choix des entrepreneurs repose sur les moins disant a expliqué le maire. Sur les montants, il ressort des amalgames commis çà et là dans le rapport par les auditeurs.

Sur le volet de la tournée des membres du gouvernement, Vincent Acakpo a félicité le gouvernement et le chef de l’Etat pour les mesures anticipatives sur la crise et les mesure d’atténuations de la crise. Il a expliqué que la tournée est une forme de reddition de compte et d’écoute des populations pour l’efficacité des mesures de riposte contre l’inflation.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Articles récents