Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L' Autre FIGARO

L' Autre FIGARO

Site web d'informations générales, d'analyses et d'investigations. Annonces & Publicités Contacts : +(229) 95961015/ 62235103/ 91151516


Cherté de la vie - limitation du mandat des députés - gestion communale de Dogbo : la position du CT Borgia N’Bouké sur le ‘’Débat de la semaine’’

Publié par Aristide Fassinou Hounkpêvi sur 15 Mai 2022, 19:05pm

Le  gouvernement a  entamé depuis jeudi une tournée nationale de sensibilisation et d’information sur les mesures d’atténuations de la cherté de la vie au Bénin. Reçu sur le plateau Radio Lokossa ce dimanche, le conseiller technique à la jeunesse au ministère des sports, Borgia Santo N’Bouké a définitivement bouclé la bouche aux mauvaises langues qui peinent en noir les mission gouvernementales et les impacts positifs des mesures d’atténuations de l’inflation.

90 minutes de vérités et d’échanges  avec les auditeurs de Radio Mono la voix de Lokossa, c’est l’exercice auquel s’est confié l’invité du journaliste Wilfrid Senou à partir de 12heures précise ce dimanche 15 mai. Le conseiller technique Borgia N’Bouké a fait le tour d’horizon de l’actualité avec un point d’honneur sur la cherté de la  vie au Bénin, la gouvernance locale à Dogbo, la limitation des mandats des députés et l’initiative de sensibilisation de gouvernement. 

Pour le jeune leader politique, le gouvernement est dans la logique de reddition de compte et d’implication du peuple dans la riposte à la cherté de la vie. Il a souligné la pertinence de la tournée avant d’inviter ses concitoyens à ne pas céder aux alarmistes et pessimistes qui ne voient que du noir dans les actions entreprises pour soulager les populations.

Sur la limitation des mandats des parlementaires, l’invité de Wilfrid Senou n'es pas allé à des commentaires désobligeants et cyniques sur les élus qui ont plus de deux mandats à leur actif. Il suggère d'attendre l’application de la loi pour situer l’opinion publique sur la rétroactivité ou non de ladite loi.

Nous y reviendrons...

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Articles récents