Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L' Autre FIGARO

L' Autre FIGARO

Site web d'informations générales, d'analyses et d'investigations. Annonces & Publicités Contacts : +(229) 95961015/ 62235103/ 91151516


Police républicaine-Mort brutale d’un officier: Le procureur  interpelé pour l’ouverture d’une information 

Publié le 16 Août 2018, 18:03pm

Police républicaine-Mort brutale d’un officier: Le procureur  interpelé pour l’ouverture d’une information 

Le directeur départemental de la police républicaine dans le Mono, Jacques Tonoukouin est passé de la vie à trépas ce jeudi matin.  Pendant que le flou persiste sur les circonstances de sa mort prématurée et brutale, le procureur de la république près le tribunal de première instance de première classe de Cotonou va devoir ouvrir une information judiciaire.

Aristide F Hounkpêvi

Jacques TONOUKOUIN, Directeur départemental de la police républicaine du Mono

Tôt ce jeudi matin la triste nouvelle de la mort du chef d’escadron de l’ex-gendarmerie, Jacques Tonoukouin, directeur départemental de la police républicaine du Mono, a plongé la famille des hommes en armes et le peuple  dans une grande consternation.  Alors qu’il prenait part à un stage sur l’éthique et la déontologie policière, le corps sans vie du désormais ex-Ddpr Mono a été retrouvé dans sa chambre à l’hôtel du Lac. Survenue dans le cadre d’un hôtel, la mort de ce haut gradé de la police républicaine soulève plusieurs interrogations. Vue le flou persistant qui entoure les circonstances de sa mort survenue dans un cadre hors famille, il convient que le procureur de la république près le tribunal de première instance de première classe de Cotonou ouvre une information judiciaire pour élucider la mort de ce haut gradé de la police républicaine.  Pour ce faire, il devrait chercher les dernières personnes  qu’il a reçues au téléphone et les dernières personnes qu’il a fréquentées. Aussi il importe dans ce dossier de mort brutale de connaitre l’heure à laquelle la victime s’est rendue dans sa chambre d’hôtel.  Etait-il revenu seul  ou avait-il reçu une visite la nuit profonde de ce mercredi ? L’hôtel du Lac est-il doté d’une caméra de surveillance ?  Le personnel de chambre de l’hôtel avait-il reçu des signes suspects de malaise de leur client ? Ou  a-t-il aperçu un visiteur aux allures suspectes ?  Le registre des visiteurs  était-il à jour ?
La réponse à tous ces questionnements, loin de ramener le regretté à la vie, vont permettre la manifestation de la vérité afin de savoir s’il s’agit d’une mort naturelle ou d’un probable assassinat.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Articles récents