Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L' Autre FIGARO

L' Autre FIGARO

Site web d'informations générales, d'analyses et d'investigations. Annonces & Publicités Contacts : +(229) 95961015/ 62235103/ 91151516


Audit FADeC 2016: Le rapport de la Conafil qui blanchit Pierre Cokou AWADJI

Publié le 27 Avril 2018, 11:53am

La restitution des résultats de l'audit FADeC 2016 à été présentée à la salle de réunion de la mairie de Lokossa ce mercredi 25 en présence des conseillers communaux, les acteurs de la société civile, de la représentante du secrétaire permanent de la CONAFIL, du coordonnateur du champ d'actions de finance locale de la GiZ et du maire de la commune Pierre Cokou AWADJI.

​​​​​La séance de restitution des audits FADeC 2016 à la mairie de Lokossa a une fois encore révélé à la face du monde la gestion du maire de Lokossa, Pierre Cokou AWADJI. Selon le rapport de la Commission nationale des finances locales (Conafil) la commune de Lokossa à été un bon élève de la décentralisation. 

En effet, La commune de Lokossa surclasse  les autres communes du Bénin et prend la tête au classement général avec une moyenne de 65,17  après les audits  FADeC 2016. Cette réalisation de l'équipe communale avec en tête de peloton le maire Awadji est une preuve irréfutable de sa bonne gestion.
Au terme de l'exposé, le maire AWADJI s'est dit confiant de sa gestion avant de remercier toute l'administration communale pour le travail abbatu. Néanmoins, certains points restent à améliorer.
 <<Nous avons pu identifier les points faibles de l‘administration et les responsables concernés ont été amenés à améliorer leurs performances. Vous comprenez donc ma joie de vous recevoir ici aujourd'hui. Je suis rassuré que malgré le chevauchement d'activités impliquant les acteurs communaux, l'assiduité sera de mise afin que les enseignements du présent atelier nous servent à améliorer nos pratiques.>> a fait remarqué le maire.
Dans un exposé clair, le directeur du développement local et de promotion économique, Vidal Assogba, a su restituer à la lettre les résultats de l'audit. Il ressort de ces résultats que beaucoup d'efforts de bonne gouvernance ont été fournis mais il y a aussi des recommandations pour une amélioration des performances. Séduits par la qualité du travail abattu, les participants n'ont pas eu beaucoup de questions mais ils ont apporté des contributions.

Il faut retenir que pour 71, 43% de critère totalement respectés, 25, 71% de critères partiellement respectés et 2,86 de critère à prendre en compte, le Maire Pierre AWADJI et les autres membres du conseil communal de Lokossa ont reçu les chaleureuses félicitations de la CONAFIL pour leur parfaite maîtrise aussi bien des normes que des procédures relatives à la gestion d'une municipalité et donc au bon déroulement de la décentralisation.Aristide F. HOUNKPEVI

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Articles récents